First JA-VE QSO on 2200m Claimed/Premier QSO JA-VE sur 2200m. revendiqué

De/From Scott Tilley, VE7TIL

[version française suit]

First JA-VE QSO on 2200m Claimed.
September 28, 2010

Kunikazu Togashi, JA7NI and Scott Tilley, VE7TIL completed a trans-pacific QSO on 2200m (137KHz) this morning a first between Canada
and Japan. The distance between CN89dk (TIL) to QM09fl (NI) is 7162km. While not the DX record for 2200m it comes in second to the
distance achieved by ZM2E and UA0LE in 2004.

Things started off with a surprise as NI copied TIL’s beacon signal
30min before his sunrise, something that had never happened before during previous tests. What followed was a ‘quick’ exchange of
calls and NI’s report was received by TIL. Then a very long and deep fade occurred. This happened before to us and we lost each other
and an entire nights sleep! But that taught us a lesson and we adapted to the deep fading on this path by creating new QSO procedures
to deal with the long times it takes to send information and the deep QSB. NI waited patiently not knowing TIL had copied the calls and
his report. Our procedure was for him to simply wait until he copied something and respond accordingly… Three hours later RO
appeared on NI’s screen and during one of my crawls out of the operator’s bunk to check the waterfall I saw a dot during a pause in
transmission and stopped the transmitter. A few minutes later there was an R and TU but not in DFCW but rather QRSS as a malfunction
at NI’s end had him scrambling to send QRSS30 by hand, a true test of a CW operators skill! He recovered with grace and the QSO was in
the bag!

The mode used was dual frequency CW, a form of very slow frequency shift keying which offers a significant time advantage over standard
slow morse code (QRSS). DFCW is read directly off a computer display using software such a ARGO by Alberto, I2PHD. The dot lengths
used ranged from 30 to 60 seconds.

This QSO caps off months of work by both operators in improving their
stations and beacon testing on the path to learn its characteristics. What is clear to me is the trans-pacific path on 2200m is a very viable communication path for amateur experimentation. I’m sure time will demonstrate this further as procedures and equipment improve on both sides of the ocean and the QSO count starts to rise and the time to complete drop.

Further information about the QSO and other LF tests by the operators can be viewed at:

http://www3.telus.net/sthed/argo/

http://ja7ni.web.fc2.com/

Premier QSO JA-VE sur 2200m. revendiqué.
28 septembre 2010

Kunikazu Togashi, JA7NI, et Scott Tilley, VE7TIL, ont complété un QSO
transatlantique sur 2200m. (137 KHz) ce matin, une première entre le
Canada et le Japon. La distance entre CN89dk (TIL) à QM09fl (NI) est de 7162 km. Même si ce n’est pas un record DX pour 2200m., ceci arrive en second de la distance atteinte par ZM2E et UA0LE en 2004.

Les choses on débuté par une surprise alors que NI a copié le signal
de la balise de TIL 30 minutes avant son lever de soleil, une chose qui ne s’était jamais produite auparavant lors de tests précédents. Ce qui s’est ensuivi a été un “rapide” échange d’indicatifs, et le rapport de NI a été reçu par TIL. Ensuite un très long et profond évanouissement du signal s’est produit. Cela nous était déjà arrivé auparavant et nous nous étions perdus, ainsi qu’une nuit entière de sommeil! Mais ceci nous avait enseigné une leçon, et nous nous étions adaptés au profond évanouissement de signal sur cette trajectoire en établissant de nouvelles procédures de QSO pour s’adapter aux longs temps requis pour transmettre l’information et le profond QSB. NI a attendu patiemment, en ne sachant pas que TIL avait copié les indicatifs et son rapport. Notre procédure était que lui attende simplement jusqu’à ce qu’il copie quelque chose et qu’il réponde en conséquence… Trois heures plus tard “RO” est apparu sur l’écran de NI, et durant une de mes sorties du lit de l’opérateur pour “vérifier la chute d’eau” j’ai vu un point pendant une pause dans la transmission et j’ai arrêté l’émetteur. Quelques minutes plus tard, il y avait un “R” et un “TU”, non pas en DFCW mais plutôt en QRSS, alors qu’une défaillance à l’extrémité de NI l’avait fait se précipiter pour transmettre du QRSS30 manuellement, un véritable test de la compétence CW d’un opérateur! Il a rétabli avec brio, et le QSO était dans la poche!

Le mode utilisé était du CW double fréquence (DFCW), une sorte de
codage par variation de fréquence (FSK) très lent qui offre un avantage de temps significatif sur le code morse lent standard (QRSS). Le DFCW est lu directement à partir d’un affichage d’ordinateur utilisant un logiciel tel que ARGO par Alberto, I2PHD. La longueur des points utilisée variait entre 30 et 60 secondes.

Ce QSO complète des mois de travail par les deux opérateurs pour
améliorer les essais de stations et de balises sur la trajectoire pour
en connaître les caractéristiques. Ce qui est clair pour moi est que la trajectoire trans-pacifique sur 2200m. est une trajectoire de
communication très viable pour de l’expérimentation radio amateur. Je
suis assuré que le temps va démontrer ceci encore plus alors que les
procédures et l’équipement vont s’améliorer des deux côtés de l’océan,
que le nombre de QSO’s commencera à augmenter et que le temps
d’exécution diminuera.

De plus amples informations au sujet du QSO et autres tests LF par les
opérateurs peuvent être visualisées à:

http://www3.telus.net/sthed/argo/

http://ja7ni.web.fc2.com/

0 Responses to “First JA-VE QSO on 2200m Claimed/Premier QSO JA-VE sur 2200m. revendiqué”


Comments are currently closed.