Bulletin RAC 2010-034 F – Nouvelles du CCCRA sur l’interférence électrique

Bulletin RAC 2010-034 F – Nouvelles du CCCRA sur l’interférence
électrique
2010-11-23

Le Comité Consultatif Canadien de la Radio Amateur [CCCRA] est un
organisme conjoint, composé de Radio Amateurs du Canada [RAC] et
d’Industrie Canada [IC], qui s’est réuni le 28 octobre dernier à
Ottawa. En plus des items notés précédemment dans un bulletin RAC
antérieur, RAC avait soulevé la question de l’interférence par les
utilités électriques.

IC a communiqué ce qui suit aux membres du CCCRA après sa rencontre du
2 novembre avec l’Association canadienne de l’électricité.

Geoff Bawden VE4BAW, Co-président, CCCRA / Président, Radio Amateurs
du Canada.

———–

Le 2 novembre 2010, la réunion annuelle du Transmission
Telecommunications Task Group (TTTG) entre l’Association canadienne
de l’électricité (ACÉ) et Industrie Canada a eu lieu.
Industrie Canada a profité de cette opportunité pour relayer à
l’Association les préoccupations qui avaient été soulevées par le
Comité Consultatif Canadien de la Radio Amateur [CCCRA] à la réunion du
28 octobre 2010 au sujet de l’interférence électrique.

Les représentants de l’ACÉ se sont fait rappeler les exigences des
Normes sur le matériel brouilleur (NMB-004) d’Industrie Canada et les
exemples cités pour démontrer que, fondamentalement, une utilité
électrique propre est bénéfique pour cette utilité.

Les représentants de l’ACÉ ont fait remarquer que le personnel de
terrain des utilités électriques pourrait ne pas être toujours familier
avec les exigences du ICES-004. On a noté que plusieurs utilités n’ont
pas toujours accès aux compétences pour localiser les sources
d’interférence électrique. Cependant, quelques utilités spécifiques ont
indiqué qu’elles avaient en fait des experts dans ce domaine.

Industrie Canada a informé les membres de l’Association que les
radioamateurs peuvent être une ressource du fait qu’ils pourraient
avoir des compétences qui pourraient être utilisées pour aider à
identifier les sources.

L’ACÉ a remercié Industrie Canada pour avoir exposé à la réunion les
préoccupations du CCCRA et a reconnu qu’il y avait des avantages à
localiser les sources d’interférence électrique. Industrie Canada a
indiqué que le CCCRA apprécierait recevoir de l’ACÉ les opinions et les
réactions sur ce sujet et l’Association a convenu qu’elle y donnerait
suite.

(Traduction par Serge Langlois, VE2AWR)

0 Responses to “Bulletin RAC 2010-034 F – Nouvelles du CCCRA sur l’interférence électrique”


Comments are currently closed.